Bonjour à tous, je m’appelle Yvan Guilloux, j’ai 43 ans, en couple et nous avons 4 enfants, famille nombreuse comme toutes les familles reconstituées. Les opportunités professionnelles et personnelles ont été telles que j’ai toujours vécu en agglomération rouennaise. Je pratique la photographie depuis environ 1 an et demi et cette nouvelle passion ne me quitte plus, vous savez celle pour qui vous êtes continuellement en train de penser et qui dicte un peu ce que vous allez faire de votre temps libre, temps qui ne l’est plus vraiment par conséquent !

Yvan Guilloux

J’ai commencé seul avec mon boitier et j’ai rapidement rejoint (il y a 6 mois) une « school », en fait un groupe de photographes de niveaux différents, nous prenons des cours et participons à des sorties, le tout orchestré par un certain Frédéric Piano. Je me rappellerais toujours de mon 1er cours, jour de l’incendie du pont Mathilde, où nous avons pu approcher de près ce feu et réaliser des clichés des pompiers en action. Mémorable.

Quels sont tes principaux traits de caractère ?

J’aime partager ce que je sais et apprendre ce que je ne sais pas. Je déteste les idiots et aime le bon sens. J’aime être indépendant tout en ne pouvant pas être seul dans la vie. J’aime l’ordre, les choses organisées, rangées à leur place. Je suis exigeant envers moi-même et j’attends parfois des autres la même rigueur.

Quels sont tes rêves de bonheur ?

J’aimerais voyager, je n’ai jamais eu la possibilité et les moyens d’aller découvrir tous ces merveilleux paysages que je ne connais que par le biais des photographies ou reportages.

Pourquoi fais-tu de la photo, depuis quand ?

Comme je disais dans ma présentation, je pratique la photo depuis 1 an et demi. Pourquoi si tardivement ? Je me le demande moi-même tellement c’est aujourd’hui une évidence. Cette liberté de pouvoir capter une scène, de sublimer un détail est un plaisir intense. J’ai toujours regardé les choses, les gens et j’ai souvent remarqué que je voyais ce que certains ne voyaient  pas.

Quels sont tes sujets de prédilection en photographie ?

Un petit peu tout, sauf peut-être les portraits ou plus généralement les gens, à croire que je suis un peu « ours ». L’urbex me tente assez et je ne vais pas tarder à m’y attarder, j’ai déjà trouvé un lieu interdit mais un peu trop interdit du coup.

Avec quel genre de matériel travailles-tu ?

J’ai commencé avec un Canon 500D équipé de son kit de base (18-55 et 55-250) que j’ai complété d’un Sigma 120-400 acheté à un autre passionné. J’ai très récemment fais l’acquisition d’un Nikon D800 équipé d’un Nikkor 14-24 f2.8, d’un Tamron 24-70 f2.8 et d’un Nikkor 70-200 f2.8. Je pense être désormais paré à profiter pleinement de cette passion.

Quels sont pour toi tes meilleurs clichés ?

Voici 5 photos qui peuvent résumer aujourd’hui mon terrain de jeu…

Basilique de Bonsecours rayonnante
Basilique de Bonsecours rayonnante
Coucher de soleil sur la plage d'Etretat
Coucher de soleil sur la plage d’Etretat
Incendie du pont Mathilde
Incendie du pont Mathilde
L'oeil du tigre
L’oeil du tigre
Pont Flaubert en train de se lever
Pont Flaubert en train de se lever

Quel grand photographe t’inspire ?

Je ne connais pas spécifiquement de grands photographes, mais j’aime particulièrement Thomas Boivin.

Quel est ton but dans ce projet Rouen 52 ?

Ce projet m’a tout de suite séduit dès la semaine 1, cette idée de défi, de chercher « Le cliché ». Cela oblige à se creuser les méninges parfois et à tout simplement avoir un but de sortie pour faire de la photo.

Ton portrait rouennais :

Un quartier de Rouen où tu désirerais vivre ?

Pourquoi pas sur une péniche ? J’en connais une qui est superbe ! Sinon, le quartier de la place de la Pucelle et de la place du Vieux Marché.

Ce que tu détestes par-dessus tout à Rouen ?

Comme un peu tout le monde et surtout depuis 6 mois, les bouchons.

Ce que tu adores par-dessus tout à Rouen ?

Le Vieux Rouen, ses rues piétonnes et ses vestiges.

Une personnalité rouennaise que tu admires ?

Théodore Géricault, peintre né à Rouen, pour son célèbre « radeau de la Méduse »

Si tu étais une rue de Rouen ?

La rue Saint-Romain

Si tu étais un monument de Rouen ?

La cathédrale de Rouen mais sans les échafaudages.

Si tu étais une boutique de Rouen ?

Le Cirque Photo ou équivalent, mais ça n’existe pas encore  à Rouen.

Si tu étais une heure de la journée à Rouen ?

Au lever ou au coucher du soleil

Si tu étais une saison à Rouen ?

Le printemps, renaissance de la vie, apparition de couleurs et allongement des jours

Si tu étais un site internet ?

Celui de Blaise Fiedler (http://www.photographe-mariages.net/) qui a le mérite de partager gratuitement et en toute simplicité sa passion et les techniques de photographies

Si tu étais un média à Rouen ?

Je n’en connais pas vraiment.

Pour te suivre ou te contacter :

–          Facebook :  https://www.facebook.com/yvan.guilloux

–          Page Facebook : https://www.facebook.com/YvanGuillouxPhotographies

9 COMMENTS

  1. Merci pour ce commentaire. Pour la photo du pont en flamme, j’ai pu approcher car j’étais avec quelques pompiers à ce 1er cours photo que j’évoque ….

  2. Très chouette portrait et très chouettes clichés !

    Effectivement, le Pont Mathilde en flamme est impressionnant, j’aime beaucoup le tigre aussi !

  3. Ouah ! Elle est puissante celle de l’incendie du pont mathilde. Je ne me rappelle pas à l’époque avoir vu des photos où on voit aussi bien les camions dans les flammes…
    Belle présentation…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.